Elizabeth Hale

Docu-design : questioning the role and impact of design in complex geopolitical situations (English)

Découvrez la conférence d'Elizabeth, bonne écoute :

Elizabeth Hale est chercheuse en design au CyDRe (Cycle design recherche) à l'école supérieure d’art et design de Saint Etienne et enseignante à l'Ecole supérieure d’arts et design Valenciennes.


Elle propose une recherche sur la relation entre design, responsabilité et engagement civique. Elle a consacré une partie de son travail à la jungle de Calais et développe actuellement la notion de docu-design qui vise à réexaminer le rôle du designer à travers sa capacité à documenter les situations de transit.

Elle propose sa conférence dans le cadre du cycle "Towards sharing common future"  propulsé par l'EnsAD, l'École nationale Supérieur des Arts décoratifs dans le cadre du projet Européen 4cs : From Conflict to Conviviality through Creativity and Culture.

«Une aspiration, celle de changer, voire de sauver le monde, hante et habite l'histoire du design comme une vocation paradoxale» (Doze, 2016).

Nourrie par des espoirs ambitieux, de nombreux appels à projets et des incitations à mettre sa pierre à l'édifice, Elizabeth Hale explique lors de son talk comment sa recherche a débuté en réalité par un échec.

Dans son action fondée sur la recherche, Elizabeth utilise instinctivement le design pour enregistrer des bribes du présent. Pour aborder le sujet de la Jungle de Calais, le plus grand camp de réfugié.es de France, elle a décidé d'utiliser des enregistrements de sa répartition dans l'espace: les habitants et l'organisation sont immédiatement devenus des artefacts qui pouvaient être archivés. Elle prouve non seulement l'existence de quelque chose qui allait bientôt être démantelé et documente dans le même temps des phénomènes amenés à disparaître.

Consciente des dangers de la conception humanitaire qui risque de nuire aux personnes qu'elle cherche à aider (Weizman), cette pratique, appelée plus tard Docu-Design, utilise le design pour ne pas nécessairement transformer ou répondre à des besoins mais pour désigner et documenter le présent.

Citations d'Elizabeth Hale

Pour ce faire, le docu-design matérialise des situations et crée des artefacts, de la même manière que vous produiriez des preuves. En réfléchissant à cette approche, est-il possible d'imaginer une pratique de design engagée qui priorise les observations  par rapport aux scénarios utilisateurs? Au cours de la conférence, Elizabeth explique également comment sa méthodologie redéfinit le rôle du design dans des situations spécifiques et complexes en prenant le rôle d'observatrice et ainsi documenter une réalité au lieu de chercher des solutions ou de spéculer, allant ainsi à l'encontre de la vocation et de l'essence du design, qui est fait pour changer, améliorer et transformer.

Ainsi, à la frontière de la recherche et de la pratique du terrain à travers de nouvelles formes et formats, pourrait-on voir une solution pour compenser le fait que les outils disponibles ne sont plus adaptés aux tâche, permettant ainsi aux designers d'expérimenter, d'observer, de déchiffrer, d'analyser et de donner forme aux phénomènes actuels?

Retrouvez la vidéo dont il est question dans le podcast à la 33ème minute de cette video :

No items found.
Télécharger la présentation pdf
Soutenez Kôdô pour mettre en lumière la recherche et faire parler les chercheur-ses contribuez sur Tipeee. En participant à l'émancipation et l'indépendance de Kôdô vous intégrez une communauté avide de partager les savoirs pour reprendre connaissance!
Faire un don

Sur la même thématique...